On commet un anglicisme lorsqu’on emploie le mot sujet pour désigner une matière (une matière scolaire, par exemple) :