Place de la date

Dans les lettres et les documents administratifs (notes de service, programmes, calendriers d’activités, affiches, etc.), la date se place au début du document, à la marge droite ou à la marge gauche, selon l’alignement choisi, et à quelques interlignes au-dessous de l’en-tête.

Éléments de la date

Lieu (ville)

On écrit le nom de lieu devant la date quand les lettres et les documents n’ont pas d’en-tête. Le nom de lieu est toujours suivi d’une virgule et de l’article le. Quand le lieu est inscrit, on ne met pas le jour de la semaine :

Article le

Dans les lettres et les documents administratifs, on écrit la date avec ou sans article. L’article le peut prendre la majuscule ou non :

Dans les notes de service, les programmes, les calendriers d’activités, etc., la date s’écrit souvent sans article, mais l’article le est toutefois aussi correct :

Jour de la semaine

En rédaction administrative, le jour de la semaine accompagne rarement la date. Toutefois, si l’on souhaite tout de même l’indiquer, on écrit le jour de la semaine avant la date, précédé ou non de l’article le. Le jour de la semaine prend la majuscule quand on n’emploie pas l’article :

Dans le corps d’un texte, la virgule après le jour de la semaine est permise en incise (texte encadré de virgules), pour rappeler une date passée ou à venir :

On peut aussi omettre l’article le :

Mois

On écrit le mois avec une minuscule initiale, sans l’abréger :

On n’abrège pas le mois et on ne met pas de virgule entre le mois et l’année.

Année

On écrit l’année au long, sans l’abréger. L’année n’est jamais précédée d’une virgule ni suivie d’un point :

Certains voient à tort cette majuscule comme un calque de l’anglais. Il s’agit d’une majuscule de position.

Date partielle (mois et année)

Dans un titre, un en-tête ou un bas de page, ou encore au début d’une phrase ou d’un paragraphe, on voit parfois une date partielle ne contenant pas le jour du mois. Dans ce cas, comme tout autre mot, le mois prend la majuscule initiale :

Espaces entre les éléments de la date

On doit mettre une espace insécable entre le jour du mois et le mois, ainsi qu’entre le mois et l’année, pour éviter qu’un nombre se retrouve seul en fin de ligne ou au début d’une ligne :

Date en chiffres ou en lettres

En général, dans une date, seul le mois s’écrit en toutes lettres. Dans les textes de style soutenu, où les nombres figurent en toutes lettres, on écrit quand même en chiffres le quantième du mois (le chiffre devant le mois) et l’année :

S’il s’agit du premier jour du mois, on écrit 1er et non 1 :

Date tout en chiffres

L’écriture de la date tout en chiffres est réservée à un usage technique, surtout quand l’espace est restreint (dans les tableaux, horaires, relevés, noms de fichier, etc.). Dans des documents tels que les notes de service, on indique parfois la date entièrement en chiffres, mais ce n’est pas courant :

Le Bureau de la traduction recommande de consigner les éléments de la date en commençant par les quatre chiffres de l’année, suivis du mois et du jour, et de séparer ces éléments par des traits d’union :

On évite d’utiliser la barre oblique (2016/01/21) ou de coller les chiffres sans espaces (20160121).

Pour plus de renseignements sur l’ordre des éléments de la date en anglais et en français, voir DATE : ORDRE DES ÉLÉMENTS (RECOMMANDATION LINGUISTIQUE DU BUREAU DE LA TRADUCTION).

Date tout en lettres

On compose en toutes lettres la date figurant dans un document protocolaire ou juridique (faire-part, invitation, achevé d’imprimer, acte juridique, acte notarié, etc.) :

Pour plus de renseignements au sujet de mille/mil, ainsi que sur l’écriture des nombres en lettres, voir MILLE/MIL et NOMBRES CARDINAUX.

Date dans les odonymes

Les dates historiques figurant dans les noms de rues, de boulevards, avenues et autres odonymes s’écrivent de la manière suivante, avec un trait d’union :