L’expression date de tombée appartient à la langue du journalisme. Il n’est peut-être pas indiqué d’en étendre l’emploi au vocabulaire général ou administratif. On peut employer simplement date limite :