Deux phénomènes astronomiques régissent le cycle des saisons : le solstice et l’équinoxe. Ces phénomènes marquent le passage d’une saison à une autre. Ainsi, chaque année a lieu le solstice d’été, le solstice d’hiver, l’équinoxe du printemps et l’équinoxe d’automne.

Voici la différence entre un solstice et un équinoxe :

Solstice

Genre du mot

Le mot solstice est masculin. Il est dérivé du latin sol (« soleil ») et de stare (« s’arrêter »). Le soleil semble effectivement se lever et se coucher aux mêmes endroits quelques jours avant et après les solstices.

Dates à retenir

La Terre tourne sur elle-même, mais gravite aussi sur un axe autour du Soleil. Comme la Terre est légèrement inclinée sur cet axe, pendant quelques mois, l’hémisphère Nord se rapproche du Soleil. Pendant cette période, les journées commencent à allonger et les nuits, à raccourcir.

C’est vers le 21 juin, au solstice d’été, que l’hémisphère Nord est le plus incliné vers le Soleil. Cette journée est la plus longue de l’année. La Terre continue ensuite sa trajectoire autour du Soleil; les journées commencent alors à raccourcir et les nuits, à allonger. Le solstice d’hiver, qui arrive aux alentours du 22 décembre, correspond au jour le plus court de l’année.

Histoire

Les peuples anciens accordaient beaucoup d’importance aux solstices d’été et d’hiver. En effet, le Soleil était perçu comme une divinité. Divers rites ancestraux servaient d’ailleurs à chasser la crainte suscitée par sa disparition progressive (après le solstice d’été) et à exprimer le soulagement associé à son retour (après le solstice d’hiver).

Équinoxe

Genre du mot

Le mot équinoxe est masculin. Il est dérivé des mots latins aequus (« égal ») et nox, noctis (« nuit »).

Dates à retenir

Un équinoxe se produit deux fois par année : au printemps et à l’automne. Dans l’hémisphère Nord, ces journées tombent respectivement aux alentours du 21 mars et du 23 septembre. Au moment d’un équinoxe, la partie de la Terre la plus proche du Soleil est l’équateur. Par conséquent, le jour et la nuit sont d’une durée égale.

Dans le monde

Un peu partout dans le monde, les équinoxes sont associés à des festivités particulières. Certains bouddhistes, par exemple, célèbrent le jour de la Dévotion aux équinoxes du printemps et d’automne. Pour eux, ces deux journées permettent de rendre hommage à l’enseignement de Bouddha qui prône un équilibre de vie à l’image de l’univers au moment d’un équinoxe.

Chez les Juifs, l’équinoxe d’automne correspond au Rosh ha-Shana, la fête du Nouvel An qui commémore la création du monde.