(Un sujet semblable est traité en anglais dans l’article COMMAS WITH ADJECTIVE CLAUSES.)

Contexte

Dans une phrase qui contient une proposition relative, on se demande parfois s’il faut employer la virgule. Comparez :

Les deux phrases ci-dessus contiennent une proposition relative (introduite ici par le pronom relatif qui) complément du nom employés. Dans la première phrase, la proposition relative est encadrée de virgules; dans la seconde, non.

Relative explicative

Lorsque la proposition relative fournit de l’information complémentaire sur une personne ou une chose, il s’agit d’une relative explicative. C’est avec ce type de relative qu’on emploie la virgule.

La relative explicative fournit de l’information complémentaire sur l’antécédent du pronom relatif. Toutefois, cette information n’a pas toujours la valeur d’une explication; il peut s’agir d’une précision non essentielle, d’une caractéristique ou d’un renseignement accessoire. En fait, la relative explicative peut être supprimée sans que le sens des autres éléments de l’énoncé ne soit vraiment modifié.

De plus, la présence des virgules autour de la proposition relative introduit une pause à l’oral.

Relative déterminative

On n’emploie généralement pas la virgule avec une proposition relative déterminative. Ce type de proposition sert à fournir de l’information essentielle sur une personne ou une chose, qu’elle identifie ou définit. La relative déterminative restreint donc le sens de l’antécédent du pronom relatif. Elle a un caractère si essentiel que, si on la supprimait, la phrase prendrait un tout autre sens.

De plus, la relative déterminative ne s’accompagne généralement pas d’une pause à l’oral.

Importance des virgules

La présence ou l’absence des virgules autour d’une proposition relative change complètement le sens de la phrase. Les relatives explicatives se distinguent des relatives déterminatives par le fait qu’elles sont obligatoirement accompagnées de virgules. De plus, la présence des virgules fait marquer une pause à l’oral.

Tableau illustrant la façon dont l’absence ou la présence des virgules, dans une phrase contenant une relative explicative ou une relative déterminative, change le sens de l’énoncé.)
Relative explicative Relative déterminative
  • Elle souligne en rouge les fautes de français, qu’elle trouve impardonnables.
    (elle trouve impardonnables toutes les fautes de français et les souligne toutes)
  • Elle souligne en rouge les fautes de français qu’elle trouve impardonnables.
    (elle souligne certaines fautes de français, soit celles qu’elle trouve impardonnables)
  • Les enfants, qui étaient fatigués, ont fait une sieste.
    (tous les enfants étaient fatigués et ont fait une sieste)
  • Les enfants qui étaient fatigués ont fait une sieste. (seuls les enfants fatigués ont fait une sieste)
  • Il faut éviter de consommer les produits de marque ABC, qui font l’objet d’un rappel, et les jeter immédiatement.
    (tous les produits sont rappelés)
  • Il faut éviter de consommer les produits de marque ABC qui font l’objet d’un rappel et les jeter immédiatement.
    (seuls quelques-uns des produits sont rappelés)
  • Les employés, qui ont obtenu une mutation, sont satisfaits.
    (tous les employés ont obtenu une mutation et tous sont satisfaits)
  • Les employés qui ont obtenu une mutation sont satisfaits.
    (une partie seulement des employés ont obtenu une mutation et ces employés sont satisfaits)

Pour éviter de transmettre un message erroné, il faut donc bien analyser la phrase et veiller à ce que la présence ou l’absence de la virgule traduise bien le sens qu’on veut lui donner.