L’expression prendre le crédit de quelque chose est un calque de to take credit for something.

On doit plutôt dire s’attribuer le mérite de quelque chose.