(Un sujet semblable est traité en anglais dans l’article CAPITALS IN TITLES OF OFFICE OR RANK.)

Les règles qui suivent concernent l’emploi de la majuscule, de la minuscule et du trait d’union dans les titres de fonctions.

Majuscule : personne à qui l’on s’adresse

On met la majuscule au titre de fonction d’une personne à qui l’on s’adresse.

Titre formé d’un nom

Les titres de fonctions formés d’un seul nom s’écrivent avec la majuscule, notamment dans les formules d’appel et de salutation d’une lettre :

Titre formé de deux noms

Lorsque le titre de fonction est formé de deux noms, les deux noms prennent la majuscule :

Titre suivi d’un adjectif

L’adjectif qui suit le nom prend toujours une minuscule :

Premier, vice, sous, haut, etc.

Les particules placées devant le titre de fonction, comme premier, vice, sous, haut, etc., prennent aussi la majuscule :

Minuscule : personne dont on parle

Devant les hésitations de l’usage et par souci de simplification, nous recommandons de toujours mettre la minuscule au titre de fonction lorsqu’il désigne une personne dont on parle, qu’il soit composé d’un mot ou de plusieurs mots :

Trait d’union

Il faut bien distinguer les noms des adjectifs dans un titre de poste composé de plusieurs mots.

Lorsque le titre comporte deux noms, ils sont liés par un trait d’union :

Les titres composés d’un nom suivi d’un adjectif s’écrivent sans trait d’union :

Il faut distinguer les adjectifs qui accompagnent un titre de fonction mais qui n’en font pas partie. Ils n’y sont pas non plus liés par un trait d’union :

Majuscule en début de ligne (majuscule de position)

Lorsque le titre de fonction est placé au début d’une ligne, p. ex. sur une carte professionnelle, dans une signature ou dans une adresse, seul le premier élément du titre de fonction prend la majuscule. Il s’agit d’une majuscule de position :

Féminisation

Au gouvernement du Canada, on féminise les titres de postes :

On peut consulter TERMIUM Plus® pour connaître la forme féminine des titres de fonctions.