Afin de s’enrichir et d’évoluer, une langue emprunte des mots et des expressions à d’autres langues. Le français ne fait pas exception.

Le tableau suivant fournit des exemples d’emprunts à des langues étrangères.

Exemples d’emprunts

Exemples d’emprunts
Langue Exemples d’emprunts
anglais bifteck, hot-dog, hamburger, acronyme, fox-trot, dopage
arabe alcool, gazelle, jupe, matelas
espagnol canari, casque, moustique, patio
grec carotte, chaise, éléphant, tisane
hébreu bagel
italien brocoli, concerto, macaroni, pergola, pizza, soprano, spaghetti
langues autochtones achigan, babiche, maskinongé, toboggan

langues germaniques 

bois, échevin, falaise, fauteuil, framboise, gant, guerre, jardin, orgueil, robe

noms de couleurs : blanc, bleu, brun, gris

langues scandinaves  joli, marsouin, varech

portugais, tupi (langue indienne du Brésil), langues d’Asie, d’Indonésie et d’Afrique

noms d’animaux : cacatoès, cachalot, cobaye, cobra, couguar, jaguar, macaque, mainate, pintade, piranha, puma (synonyme de couguar)

noms de végétaux : acajou, ananas, banane, bambou, mangue, manioc, teck

Genre

Noms se terminant en -a

Les noms étrangers se terminant en -a sont souvent masculins en français. Il ne s’agit toutefois pas d’une règle générale; en cas de doute, il vaut mieux vérifier dans le dictionnaire.

Noms se terminant en -a
Nom Genre en français Langue d’origine
agora féminin grec
hypermédia masculin anglais
karma masculin anglais
kata masculin japonais
lama masculin espagnol
lambada féminin portugais (brésilien)
opéra masculin italien
sauna masculin finlandais

Noms de plantes

Les noms de plantes qui viennent du latin et qui se terminent en -a sont féminins dans leur langue d’origine. Cependant, ils deviennent généralement masculins quand on les utilise tels quels en français (p. ex. le forsythia).

Par contre, lorsqu’on les francise, il est fréquent que ces noms de plantes perdent leur a final latin, adoptent une terminaison en -e et reprennent leur genre féminin. En voici quelques exemples :

Noms de plantes
Nom latin utilisé en français
(masculin)
Nom francisé
(féminin)
le forsythia la forsythie
le gardénia la gardénie
le lunaria la lunaire (ou monnaie du pape)
le mimosa la mimeuse
le salvia la sauge

Les botanistes ou les amateurs de jardinage utilisent souvent la forme latine, dite savante. Ainsi, qu’ils se parlent en français ou en anglais, le nom de la plante demeure le même, ce qui facilite la communication.

Renseignements complémentaires

voir NOMS PROPRES EN LANGUE ÉTRANGÈRE.

Jeu associé

Vous pouvez vous amuser à trouver l’origine de certains mots avec la série de jeux :