La construction être sous traitement était considérée comme un calque de l’anglais to be under treatment. Elle est aujourd’hui attestée.

Le tour être en traitement est également correct.

Dans d’autres contextes, on peut employer :