Le nom contracteur est un calque de l’anglais contractor.

On doit lui préférer entrepreneur.