Majuscule/minuscule

Devant les hésitations de l’usage et par souci de simplification, il faut toujours mettre la minuscule au grade militaire lorsqu’il désigne une personne dont on parle :

Il est par contre préférable de mettre la majuscule au grade militaire dans le cas où il désigne la personne à qui l’on s’adresse, notamment dans les formules d’appel ou de salutation :

Lorsque le titre est formé de deux substantifs ou d’une particule comme « vice », « sous » ou « contre » suivie d’un substantif, et qu’il s’agit de la personne à qui l’on s’adresse, les deux substantifs prennent la majuscule :

Si le grade ou titre est composé de plusieurs mots qui ne sont pas séparés par des traits d’union, on met la majuscule seulement au premier substantif, ainsi qu’à l’adjectif qui le précède. L’adjectif qui suit conserve la minuscule initiale.

Accord de l’adjectif

À la Défense nationale, l’usage en français est de mettre les grades militaires ou autres désignations au masculin. De plus, l’accord se fait avec le grade ou la désignation plutôt qu’avec le nom de la personne lorsqu’on ne connaît pas le sexe de la personne visée.

L’adjectif (ou le participe adjectif) s’accorde en genre et en nombre avec le grade ou la désignation. Il s’accorde au masculin dans le cas de noms masculins :

Si le nom du grade ou de la désignation est féminin, l’accord se fera au féminin (dans l’exemple qui suit, l’accord se fait au féminin parce que le nom sentinelle est toujours féminin) :

Bien que le grade ne varie pas en fonction du sexe de la personne, le nom attribut qui l’accompagne s’accorde en fonction du sexe de la personne lorsque celui-ci a été établi dans le texte :

Lorsque le grade est suivi du prénom et du nom de la personne en apposition, l’accord se fait avec le nom de la personne :

Abréviations

voir GRADES MILITAIRES (ABRÉVIATIONS).