La locution conjonctive attendu que ne s’emploie plus que dans le domaine juridique et dans la langue administrative. Dans tous les cas, elle est suivie de l’indicatif.

Dans la langue courante, cette locution est vieillie lorsqu’elle signifie « étant donné que ».

Aujourd’hui, on emploie plutôt étant donné que, puisque ou vu que :

Langue juridique

En droit, la locution attendu que commence chaque alinéa et introduit chaque motif d’un jugement, d’une requête ou d’une assignation. Chaque alinéa commence par une majuscule et se termine par un point-virgule.

Langue administrative

Dans la langue administrative, on utilise cette locution dans les procès-verbaux des séances tenues par les conseils et les comités.