L’emploi de l’adjectif allégorique, accolé au mot char, semble être restreint au Canada :