Le nom réticence au sens de « omission volontaire d’une chose qu’on devrait dire, silence, sous-entendu » est maintenant vieilli :

De nos jours, réticence a le sens d’« attitude d’hésitation, de réserve, de désapprobation, de doute dans le discours ou le comportement ».

Autrefois condamné par certains grammairiens, ce sens a pris le dessus dans l’usage.