En finance

Dans le domaine de la finance, on ne peut pas employer le nom récipiendaire pour désigner quelqu’un qui reçoit quelque chose. On parle alors d’un bénéficiaire.

Selon le contexte, on emploie :

Récipiendaire d’un prix

Le nom récipiendaire est un anglicisme dans le sens de « personne qui reçoit un prix dans un concours », « lauréat ». On emploie plutôt :

Exemples

Récipiendaire d’une bourse

Le tour récipiendaire d’une bourse est fautif. La personne qui reçoit une bourse se nomme :

Exemples

Sens français

Le nom récipiendaire désigne la personne qui est admise officiellement dans un groupe (une académie, une société artistique, littéraire, savante, éducative ou religieuse). Une cérémonie est généralement organisée en son honneur :

son honneur :

On peut aussi l’employer dans le sens de « personne qui reçoit un diplôme universitaire, une distinction honorifique », « personne bénéficiaire d’une nomination ou d’une décoration » :

Bernard Derome, récipiendaire d’un doctorat honoris causa de l’UdeM (UQAM, Institut d’études internationales de Montréal, 15 mai 2013)