Titres religieux

Majuscule/minuscule

Les titres religieux prennent la majuscule initiale lorsqu’on les emploie pour s’adresser à une personne, en particulier dans les formules d’appel et de salutation :

Dans les autres cas, ils prennent la minuscule :

Féminisation

La féminisation des titres religieux n’a pas fait l’objet d’un examen approfondi. Il serait cependant utile de disposer de certaines formes féminines, pour le cas où la fonction serait occupée par une femme :

Il est intéressant de noter que des formes féminines existent déjà dans la langue française (abbesse, prêtresse, chanoinesse, pastoresse), mais qu’elles n’ont pas été retenues parce qu’elles désignent souvent des fonctions ou des réalités différentes.

Dieu et les personnes sacrées

Majuscule/minuscule

On met la majuscule aux noms qui désignent Dieu et les personnes sacrées dans les religions monothéistes :

On met aussi la majuscule aux surnoms désignant l’Être divin :

Par ailleurs, les mots jésus et christ prennent la minuscule lorsqu’ils s’appliquent à des objets :

On les écrit cependant avec une majuscule lorsqu’ils désignent le sujet d’une œuvre d’art :

Renseignements complémentaires

Pour plus de renseignements, voir CLERGÉ (APPEL ET SALUTATION).