Le nom troncation, synonyme de réduction, signifie « procédé d’abrègement de mots de plusieurs syllabes qui consiste à supprimer une ou plusieurs syllabes à l’initiale ou, plus souvent, à la finale ». Le terme abrégé garde son sens de départ.

La troncation peut provenir de termes complexes (plus d’un mot). Elle se fait généralement par apocope ou par aphérèse, mais la transformation d’un mot en un mot plus court peut aussi se faire par abrègement, siglaison, acronymie, etc.

Les sigles et les acronymes sont des abréviations que l’on peut considérer, au sens large, comme des troncations.

Par contre, les mots-valises (abribus, progiciel, didacticiel, héliport, etc.) sont le résultat d’un procédé de télescopage plutôt que de troncation.

Exemples

Troncation par aphérèse/apocope

La troncation par aphérèse est le retranchement des premières lettres d’un mot :

La troncation par apocope est le retranchement des dernières lettres d’un mot :

Réduction de locutions nominales

Terme tronqué

Le verbe tronquer est péjoratif. Tronquer un texte signifie « le mutiler, l’altérer ». Ainsi, plutôt que terme/mot tronqué, on dit :

Exemple

Renseignements complémentaires

voir APOCOPE, APHÉRÈSE et MOT-VALISE.