Un doukhobor est le membre d’une secte qui fit son apparition en Ukraine à la fin du 18e siècle et qui, à la suite de persécutions, émigra en grande partie en Saskatchewan dans les dernières années du 19e siècle et, plus tard, en Colombie-Britannique.

Le mot devrait en principe s’écrire avec une minuscule, comme catholiques ou protestants :

On ne rencontre pas de forme féminine :