C’est l’usage qui détermine l’emploi de à ou de après les titres ministre et secrétaire. On écrit :