Le nom dictée signifie « exercice scolaire consistant en un texte lu par l’enseignant que les élèves s’efforcent d’écrire avec l’orthographe correcte ». Par extension, il désigne aussi le texte, la transcription du texte.

Le terme dictée trouée est absent des ouvrages. On peut donc préférer l’éviter. Mais on le rencontre fréquemment au Canada, par exemple dans un cahier d’exercices du secondaire publié au Québec :

Bien que le mot dictée soit bien utilisé si on le considère comme un texte retranscrit, l’adjectif troué, signifiant « percé de trous », semble moins approprié, puisque le sens figuré n’est pas encore attesté.

Par contre, les termes exercice à trous et phrases à trous sont attestés au sens d’« exercice comportant des blancs à compléter ». Selon le même modèle, on pourrait aussi écrire texte à trous.

De plus, puisque blancs et trous sont synonymes, les termes exercice/phrase/texte à blancs ne sont pas fautifs, mais sont rarement employés.