Les expressions au titre de et à titre de ne doivent pas être confondues.

Au titre de

L’expression au titre de, bien qu’absente des dictionnaires, est très répandue. On en relève de nombreux exemples tant dans la langue juridique que dans la langue générale et administrative :

Elle s’emploie, selon le contexte, dans le sens de « en vertu de, par le pouvoir de, au nom de, en application de, par application de, aux termes de, en exécution de, sur le fondement de, en ce qui concerne, en ce qui a trait à ».

À titre de

L’expression à titre de, quant à elle, figure dans les dictionnaires. Elle signifie « en tant que, comme, en qualité de; s’autorisant du titre de, de la fonction de, du rôle de » en parlant de personnes :

On peut aussi l’employer dans le même sens en parlant de choses :

Elle peut être synonyme de en guise de :

Renseignements complémentaires

Voir l’article Puis, les années ont passé... de Jeanne Duhaime dans L’Actualité terminologique (repris dans les Chroniques de langue), vol. 29,  3 (1996).