Les ouvrages considèrent fautif l’emploi de pulpe pour désigner la matière fibreuse tirée du bois que l’on transforme en papier. On dit plutôt pâte à papier.

De même, l’emploi de bois de pulpe est aussi à éviter et à remplacer par :