Les termes décès et décéder appartiennent au langage administratif et juridique. Ils ne s’appliquent qu’aux personnes. On les utilise quand on parle d’une mort naturelle. Ils sont parfois employés par euphémisme pour éviter l’emploi du verbe mourir, qui a une connotation plus déplaisante ou choquante.

Le verbe décéder se rencontre surtout au passé composé avec l’auxiliaire être ou au participe passé :

On peut aussi employer mort dans ces contextes, mais décès et décéder sont d’un niveau de langue plus élevé.

Mort/mourir

Les termes mourir et mort ont un sens plus large. Ils s’appliquent aux personnes, aux animaux et aux végétaux :

De plus, contrairement aux termes décès et décéder, mourir et mort peuvent s’employer en parlant de mort violente ou de mort accidentelle :

Enfin, mort et mourir s’appliquent aussi aux choses, aux sentiments et aux émotions :

Se mourir

À la forme pronominale, mourir signifie « être sur le point de mourir » :