Certains grammairiens admettent qu’une virgule intervienne entre le verbe et le groupe sujet lorsque ce dernier est plutôt long :

Les grammaires les plus modernes font toutefois état, dans l’usage actuel, d’une préférence pour une ponctuation plus logique, qui ne sépare pas le sujet et le verbe. On pourrait aussi régler le problème de la longueur dans la phrase ci-dessus en ponctuant ainsi :

Renseignements complémentaires

voir APPOSITION (VIRGULE).