Il n’y a pas lieu de condamner l’emploi d’échapper comme verbe transitif direct, au lieu de laisser échapper (c’est-à-dire « laisser tomber involontairement ») :