Il ne faut pas confondre mettre en cause (connotation juridique) avec les expressions faire appel ou mettre à contribution, parfois plus appropriées selon le contexte.