L’adverbe moult vient du latin multum, qui signifie « très, beaucoup ». Il porterait en lui une racine indo-européenne. L’indo-européen est une langue préhistorique qui aurait donné naissance à une multitude de langues parlées aujourd’hui. Le mot moult a donc un parent très ancien.

À partir du 16e siècle, moult est sorti graduellement de la langue courante pour laisser sa place à beaucoup. Il a survécu dans quelques régions de la France et au Québec.

Terme vieilli et invariable

De nos jours, moult est considéré comme vieux. On l’emploie avec une pointe d’ironie ou pour plaisanter. Qu’il soit utilisé comme adverbe ou adjectif, il demeure toujours invariable.

Employé comme adjectif

C’est encore devant un nom, en tant qu’adjectif, que moult est le plus employé. Il a alors le sens de « beaucoup de, énormément de, nombre de ».

Employé comme adverbe

Utilisé devant un adjectif, en tant qu’adverbe, il a le sens de « très, vraiment, fort ». Cet emploi est toutefois plutôt rare. Il aurait pourtant toutes les qualités voulues pour remplacer avantageusement l’anglicisme full (c’est full charmant, c’est full compliqué), à la mode chez les jeunes.