Le verbe anglais to become n’a pas toujours besoin d’être traduit par devenir, tour peu naturel en français.

Renseignements complémentaires

Voir l’article Les anglicismes insidieux de Jean Delisle dans L’Actualité terminologique (repris dans les Chroniques de langue), vol. 31,  3 (1998).