Bien que critiqué par les puristes, l’emploi de partir à avec un complément de lieu est accepté sans hésitation par certains linguistes, qui considèrent que partir est synonyme d’aller :

Le tour partir à, dans le sens de « se mettre à, commencer à » est fréquent au Québec, mais considéré comme vieilli ou populaire en France.