Dans la langue parlementaire, on amende un texte, c’est-à-dire qu’on l’améliore, entre le moment où il est soumis comme projet et celui où il est adopté à titre de loi :

Par contre, on modifie une loi, une norme, etc.

Renseignements complémentaires

Voir l’article Traduire le monde : Amender la constitution? d’André Racicot dans L’Actualité terminologique (repris dans les Chroniques de langue), vol. 34,  2 (2001).