Le verbe abrier est attesté dans les dictionnaires européens comme régionalisme employé au Canada et en Louisiane.

Courant en France du 13e au 18e siècle, abrier est tiré de l’ancien français abrïer, qui signifie « mettre à l’abri », « s’abriter ». L’expression nous provient du latin apricare (« chauffer au soleil »). Elle est attestée depuis 1880; certaines sources la font même remonter à 1810.

Au Canada, c’est un mot du registre familier.

Prononciation et variantes

On prononce abrier comme briller.

La variante orthographique abriller est attestée, alors que les variantes abreyer et abrïer sont vieillies.

Synonymes (langue écrite)

Dans la langue écrite standard, il est préférable de remplacer abrier par d’autres verbes. Selon le contexte, on pourra utiliser :

Exemple

Définitions et exemples

Le verbe abrier (s’) signifie :