Le mot barbier est un archaïsme. À l’époque, le travail du barbier consistait à tailler et à raser la barbe. De nos jours, on parle de coiffeur pour hommes.