La tournure envoyer (quelqu’un) + infinitif s’emploie couramment sans la préposition pour si le complément d’envoyer fait l’action de l’infinitif :

La préposition pour s’emploie parfois pour indiquer que l’infinitif exprime le but du sujet d’envoyer :

Il faut employer la préposition pour si le complément d’envoyer ne fait pas l’action exprimée par l’infinitif :