Le français moderne préfère employer acheter et emprunter avec la préposition à plutôt qu’avec de :