Dans une lettre d’affaires

Il est correct et courtois de commencer une lettre commerciale par les pronoms je ou nous.

En règle générale, on a recours au je lorsqu’on veut communiquer en son nom personnel et au nous lorsqu’on écrit au nom du service auquel on appartient. Les deux pronoms peuvent alterner dans le texte, dans la mesure où la clarté n’en souffre pas.

Dans une thèse de doctorat

Les pronoms je et nous n’ont pas leur place dans une thèse de doctorat. Le chercheur présente le résultat de ses recherches d’une façon impersonnelle, à la troisième personne du singulier.