L’expression et al. est l’abréviation de l’expression latine et alii. Elle signifie « et autres ».

Parfois imposée en vertu de normes internationales en matière de documentation, cette abréviation s’emploie notamment dans les notices bibliographiques lorsqu’il y a quatre auteurs ou plus. Mais dans l’usage, il arrive assez souvent que l’on mentionne les noms des quatre ou cinq auteurs d’un document.

Si on décide de l’employer, elle peut être placée à la suite des trois premiers noms ou, plus communément, à la suite du premier. Dans ce cas, on mentionne le nom de l’auteur principal, suivi d’une virgule et de et al. en italique :

L’expression s’écrit le plus souvent en italique dans un texte présenté en caractères romains, et vice versa. La suppression du point abréviatif est incorrecte.

Certains considèrent et al. comme un anglicisme et emploient et coll. ou et autres :

Et coll. est l’abréviation de « et collaborateurs » et ne se met pas en italique.