L’expression canadien français peut s’employer comme nom propre ou comme adjectif.

Majuscule au nom propre

Employé comme nom propre, l’expression Canadien français s’écrit sans trait d’union et prend en principe la majuscule à Canadien :

Certains grammairiens voient cependant un adjectif dans l’attribut indiquant une nationalité et optent donc pour la minuscule sans trait d’union :

Minuscule à l’adjectif

Par ailleurs, l’adjectif composé canadien-français prend des minuscules et le trait d’union :

Au sens de « Québécois »

L’expression Canadien français est vieillie au sens de « Québécois » ou « Québécoise ». En effet, un Québécois n’est pas nécessairement francophone.

Renseignements complémentaires

Pour plus de renseignements, voir NATIONALITÉS, PEUPLES, RACES, ETC.