Le français préfère utiliser de droit ou d’office là où l’anglais se sert de ex officio dans le sens de « par voie d’autorité, sans préavis, par le devoir qui incombe à la charge » :

Il faut se garder aussi d’employer ex officio pour désigner une personne qui arrive à la fin de son mandat.

Suivant le contexte, on parle plutôt, de :

Exemples