Il faut toujours garder à l’esprit que la virgule peut changer le sens d’un énoncé. Ainsi, les phrases :

expriment deux idées différentes. La première signifie que j’exécuterai ma tâche exactement de la façon convenue. La deuxième implique simplement que je respecterai ma parole : je ferai ce que j’ai promis de faire.

Ainsi, les conjonctions avant que, comme, parce que, quand, si, etc., s’enchaînent directement à la principale quand elles introduisent une subordonnée qui fait corps avec la principale, c’est–à-dire une subordonnée déterminative.

Ces mêmes conjonctions sont par contre précédées de la virgule lorsqu’elles introduisent une subordonnée apportant une explication, une précision ou un complément d’information, c’est–à-dire une subordonnée explicative :

Renseignements complémentaires

Un type de phrases semblable est traité dans l’article VIRGULE AVEC LES RELATIVES EXPLICATIVES ET DÉTERMINATIVES. Voir aussi ADVERBE (ADVERBE CHARNIÈRE + VIRGULE).