Autrefois considéré comme un barbarisme, un anglicisme ou un néologisme, le nom confidentialité est maintenant reçu dans le bon usage :