Quand l’expression est un complément prépositionnel (contre le fait que, devant le fait qu’il, au fait que, etc.), l’indicatif est presque toujours nécessaire :

Renseignements complémentaires

voir FAIT (LE FAIT DE/QUE).