Noms privilégiés du signe @

Les termes français abondent pour représenter le signe @.

Au Canada, on recommande d’employer :

En Europe, les deux termes suivants ont été officialisés :

Le a dans a commercial (at sign en anglais) a la valeur du mot à et correspond à l’anglais at.

Le nom masculin arobas est attesté, mais il ne fait pas l’unanimité. Il est absent de certains dictionnaires importants, déconseillé dans certains autres parce qu’il est espagnol ou, au contraire, privilégié. 

Les ouvrages ne s’entendent pas tous sur le genre des mots arobas, arobase et arobe, ainsi que leur variante avec deux r. Les genres indiqués entre parenthèses sont les plus courants. De plus, certains ouvrages recommandent de prononcer le s final du mot arobas, tandis que d’autres disent qu’on a le choix de le prononcer ou non.

Synonymes et variantes non privilégiés

Les variantes orthographiques et synonymes suivants sont corrects et attestés, mais nous ne les privilégions pas :

Fonctions du signe @

Le signe @ sert principalement de séparateur dans une adresse de courrier électronique entre le nom de l’internaute et le nom de domaine (site d’accès, serveur de messagerie) :

Il était autrefois utilisé dans le domaine commercial pour désigner le prix unitaire d’un article, mais cet emploi n’est plus conseillé de nos jours :

Prononciation de l’adresse électronique

On peut énoncer une adresse comme ma.clef@termium.com selon l’une de ces trois méthodes :

On peut parfois épeler certaines lettres ou préciser l’orthographe de certains mots pour éviter les malentendus (comme c-l-e-f pour clef étant donné que ce mot s’écrit aussi clé).

Historique

Le symbole commercial @, symbole de l’arrobe, est utilisé depuis le Moyen Âge en Espagne, au Portugal et dans leurs colonies américaines.

En Espagne, on utilisait le mot arroba (qui fait au pluriel arrobas) pour désigner une unité de mesure de poids valant le quart du quintal :

L’arroba est encore employé en Espagne pour évaluer le poids des taureaux de combat. Le mot dérive de l’arabe ar-roub, qui signifie « le quart ».

Les pays anglo-saxons et la France auraient emprunté le symbole commercial @. Avant d’être choisi comme séparateur dans les adresses électroniques, le symbole @ était utilisé en comptabilité et dans le domaine commercial comme symbole de prix unitaire d’un article :

En France, on le nommait a commercial :

La traduction française arrobe (parfois écrite arobe) existe depuis le 16e siècle.

Nouvelle orthographe

Selon la nouvelle orthographe, les graphies avec consonne simple sont privilégiées :

Mais le Bureau de la traduction considère les graphies traditionnelles et nouvelles comme toutes deux correctes.