Il n’est pas interdit d’écrire l’expression en règle générale de façon elliptique, c’est-à-dire sans la préposition en :