On ne peut pas utiliser la préposition à avec tous les verbes indiquant une augmentation ou une diminution de valeur numérique (degrés, dollar, pourcentage, etc.).

Par exemple, on dit correctement :

Mais on ne peut pas dire : augmenter à, diminuer à ou baisser à.

Verbes de progression

Les verbes de progression indiquant une augmentation sont suivis de la préposition de :

Il en va de même pour les verbes de progression indiquant une diminution :

Verbes d’aboutissement

Les verbes d’aboutissement sont suivis de la préposition à :

Verbes à double fonction

Les verbes à double fonction sont suivis de la préposition à ou de :

Verbe + de… à…

Il faut faire attention au choix du verbe qui précède la combinaison de… à…, car il fait changer le sens de la phrase. Ainsi, les exemples suivants ne sont pas synonymes :

Verbe de progression + de… à…

La combinaison de… à… marque un degré approximatif de changement, un écart entre une limite minimale et maximale, si elle est employée avec un verbe de progression (augmenter, diminuer, etc.) :

Cette phrasesignifie que la cartouche d’encre coûtera entre 10 et 12 $ plus cher (approximation). On ne connaît pas son prix initial, mais s’il est de 8 $, son prix sera entre 18 et 20 $.

Verbe d’aboutissement + de… à…

La combinaison de… à… précise un point de départ et un point d’arrivée si elle est employée avec un verbe d’aboutissement (passer, porter, ramener) :

Cette phrasesignifie que la cartouche d’encre coûtera 2 $ plus cher. Son prix initial est de 10 $.

Élever/monter + de… à…

À moins d’un contexte clair, il vaut mieux éviter d’employer des verbes à double fonction comme élever et monter suivis de de… à…, car ils peuvent signifier deux choses et semer la confusion. Ainsi, on doit éviter une phrase comme :

On dira plutôt :

Cette phrase signifie que la température était de 6 °C et qu’elle est montée à 10 °C en après-midi.

Cette phrase signifie que la température est devenue entre 6 et 10 °C plus chaude qu’en matinée.