Au Canada, le mot brassière est couramment utilisé au sens de « soutien-gorge », sous l’influence de l’anglais brassiere ou bra. Il est tantôt considéré comme un anglicisme critiqué, tantôt comme un canadianisme de niveau familier.

Dans la langue écrite, il vaut mieux employer soutien-gorge :

Pluriel

Les ouvrages ne s’entendent pas sur le pluriel. On écrit des soutiens-gorges ou des soutiens-gorge :

Sens français

Dans la francophonie internationale, le mot brassière signifie « petite chemise de bébé, courte, à manches longues, en toile fine ou en laine, qui se ferme dans le dos ».