Emploi vieilli

L’emploi de mil dans le sens de mille est vieilli. Il est préférable d’écrire mille en tout temps :

Emploi correct

La graphie mil est encore admise pour exprimer une date dans des textes juridiques ou des contrats :

Origine

Mil provient du latin mille, qui signifiait « un seul millier », tandis que mille est issu du latin milia et désignait « plusieurs milliers ». Mil a donc d’abord représenté le singulier, et mille, le pluriel.

C’est ainsi qu’on employait autrefois mil pour exprimer les dates de l’ère chrétienne de 1001 à 1999, où mil est singulier car il n’est pas multiplié.

Au fil du temps, on s’est mis à employer les deux formes indifféremment pour désigner le singulier. Puis, la graphie mille s’est peu à peu imposée comme la seule forme, au pluriel comme au singulier.

Renseignements complémentaires

Voir l’article Mil aurait-il franchi ses derniers milles? de Christine Hébert et Christiane Melançon dans L’Actualité terminologique (repris dans Chroniques de langue), vol. 36,  1 (2003).