Il existe certaines nuances à faire entre les mots blague, farce, tour, plaisanterie, canular, gag et histoire (drôle).

Blague

Une blague est une histoire inventée de toutes pièces à laquelle on essaie de faire croire. Son but est de faire marcher quelqu’un, de lui monter un bateau, de le tromper. Par extension, une blague est une plaisanterie, un tour, une farce.

On ne doit pas confondre le mot blague avec l’expression histoire drôle, même si certains dictionnaires les donnent comme synonymes.

On peut employer les verbes suivants avec le mot blague :

voir RIRE UNE BLAGUE et SANS BLAGUE/BLAGUES.

Farce, tour, plaisanterie

Celui qui fait une farce, un tour ou une plaisanterie essaie de se moquer de quelqu’un, de faire rire l’entourage aux dépens de ce dernier. Les farces, les tours et les plaisanteries sont généralement dépourvus de méchanceté.

Par extension, blague est synonyme.

Canular

Le canular est une tromperie, une mystification : on monte ou on fait un canular dans l’espoir de faire croire quelque chose, par exemple une histoire embarrassante pour le destinataire ou une nouvelle qui est fausse.

Dans le domaine de l’informatique, un canular est une information fausse transmise par messagerie électronique qui peut parfois inciter les destinataires crédules à effectuer des opérations dommageables ou inutiles. Il peut s’agir d’une fausse alerte aux virus, de fausses chaînes de solidarité ou pétitions, de promesses de cadeaux. Ces canulars encombrent les réseaux par la retransmission en chaîne du message.

Gag

Un gag est un effet comique et burlesque, rapide, engendré par un mot, une situation, un geste, etc. Certaines sources qualifient ce terme de familier.

Histoire (drôle)

Une histoire (drôle) est un court récit dont la fin est comique. Son but est de faire rire. Elle commence parfois par des phrases comme Connais-tu l’histoire de…? ou Il était une fois trois enfants/une jeune fille/un gars qui…

Dans ce sens, il faut éviter le terme blague (même si certains dictionnaires le donnent comme synonyme) et l’anglicisme très répandu joke.