Les noms de villas, de chalets, de pavillons, de domaines, etc. sont des noms de fantaisie : il appartient donc au concepteur de décider de l’emploi des majuscules.

Il est admissible, par exemple, de mettre la majuscule non seulement au mot initial, mais encore à tout mot auquel on souhaite donner de l’importance, sur le plan sémantique ou visuel. Cela exclut, en général, les articles et prépositions qui ne commencent pas le titre :