Don à une œuvre de bienfaisance

Le mot donation est considéré tantôt comme un anglicisme (faux ami), tantôt comme une impropriété. Employé dans le sens de « contribution à une œuvre de bienfaisance ou à un autre organisme sans but lucratif », il doit être remplacé par don, don de charité ou contribution.

Le don est un cadeau ou une somme d’argent donnée gratuitement. La personne qui fait le don s’appelle donateur ou donatrice.

Donation à une personne par un acte légal

Le mot donation existe en français dans le domaine juridique au sens de « contrat par lequel une personne (le donateur) se dépouille irrévocablement d’un bien en faveur d’une autre (le donataire) ». Cet acte légal est un document juridique préparé par un avocat ou un notaire. Par exemple :

En résumé, s’il n’y a pas de document juridique pour désigner ce qui est donné, il s’agit d’un don.

Renseignements complémentaires

Voir à ce sujet l’article Don et ses dérivés dans L’Actualité terminologique (repris dans les Chroniques de langue), vol. 7,  3 (1974).