Le mot supposément a longtemps été considéré comme un calque de l’anglais supposedly, mais l’adverbe est aujourd’hui pleinement accepté par certains dictionnaires canadiens. Il est considéré comme un canadianisme.

On peut aussi employer :

Renseignements complémentaires

Voir l’article Mots de tête : « supposément » de Frèdelin Leroux fils dans L’Actualité langagière (repris dans les Chroniques de langue), vol. 1,  1 (2004).

Voir aussi SUPPOSÉ (ADJECTIF) et PRÉSUMÉMENT.